Google

La préparation

Je vais vous exposer ma mani√®re de pr√©parer mes voyages. Elle me permet de faire des voyages d’exception, √† prix raisonnable. Mais elle demande d’√™tre tr√®s organis√©, et pas mal d’investissement en temps. Elle est aussi bas√©e sur le fait que je voyage avec des amis, ayant chacun leurs propres go√Ľts, et leurs propres contraintes en terme de disponibilit√©. J’esp√®re que vous y trouverez quelques astuces qui vous aideront √† organiser vos propres voyages.

  • Le voyage collaboratif:
Pour mon voyage en Irlande en 2005, un des participants a maintenu une page web avec des infos li√©es au planning, aux logement, aux d√©penses faites par chacun des participants… L’id√©e de partager les informations vie le web √©tait l√†, mais il manquait encore une certaine interactivit√©. En 2006, un outil formidable √† fait son apparition sur le net: Google Documents. Cet outil permet de cr√©er des documents en ligne (tableur √† la Excel, document √† la Word, …), mais surtout de les partager, en donner les droits d’√©dition √† d’autres personnes. C’est en 2008, pour mon voyage en Cor√©e du Sud, que j’ai commenc√© √† utiliser Google Doc pour l’organisation du voyage. Enfin il √©tait possible de faire facilement un « voyage collaboratif », o√Ļ tous les participants peuvent apporter leurs pierres √† l’√©difice, que ce soit pour rajouter des informations sur un h√ītel bon march√© pour tel jour du voyage, ou pour mentionner le point de vue √† ne pas rater. Aujourd’hui, Google Doc est devenu Google Drive, mais le principe est toujours le m√™me, et je l’utilise toujours pour organiser mes voyages.

  • La chasse aux informations:
Avoir un document partag√© sur Google Drive, c’est bien. Mais faut il savoir que mettre dans ce document. Personnellement, j’ai √©norm√©ment de projets en t√™te. Pour au moins une partie de ces projets (ceux qui me semblent faisable dans les prochaines ann√©es), j’ai un document d√©di√© sous Google Drive. J’y note toutes les informations que je trouve, que ce soit un lien vers un blog de voyage, ou des informations concernant le climat, … Bref, tout ce qui pourra me servir le jour o√Ļ ce projet commencera √† se concr√©tiser. D√®s que je sens que j’ai des gens pr√™ts √† me suivre pour un projet, je commence √† √©laborer un itin√©raire.


Google Drive est un très bon outil pour faire un voyage collaboratif.

Plusieurs types de documents sont disponibles sous Drive. J’ai tendance √† travailler majoritairement avec le tableur (Feuille de Calcul). Ce document √† deux gros avantages.
Le 1er, c’est son organisation par onglets. C’est tr√®s pratique. Dans mes documents, je cr√©e un onglet par jour de voyage, et dans lequel les participants peuvent mettre toutes les informations li√©es √† cette journ√©e (les coins √† visiter, les logements potientiels, ou celui qui a √©t√© choisi, le planning de la journ√©e, …). Je rajoute ensuites d’autres onglets pour partager toutes les autres informations qui me semblent importantes (un onglet avec une estimation du co√Ľt du voyage par exemple).
Le 2nd avantage, c’est de pouvoir faire des calculs pour vous. Par exemple, dans mon onglet comptabilisant les d√©penses √† pr√©voir (estim√©e quand il s’agit d’un billet d’avion pas encore r√©serv√© par exemple, ou connu quand il s’agit de l’entr√©e d’un parc national par exemple), Drive me calculera tout seul le prix du voyage (avec diverses subtilit√©s, en prenant en compte le taux de change de telle ou telle monnaie, avec la possibilit√© de voir directement les impacts sur le co√Ľt d’un voyage d’une hausse ou baisse du cours de cette monnaie)

La collecte d’informations pour l’√©laboration d’un voyage est une √©tape qui prends beaucoup de temps. Le web est bien s√Ľr une source in√©puisable de donn√©es, au point parfois d’√™tre noy√©s par un exc√®s d’info.
Je trouve tr√®s souvent de bonnes informations sur voyage forum, nombreux sont les utilisateurs a partager leurs propres itin√©raires, leurs exp√©riences,…
Wikipedia est une bonne source d’information pour collecter des g√©n√©ralit√©s sur telle ou telle destination, mais aussi sur de nombreux points d’inter√™ts (Grand Canyon, Laguna Verde …).
Pour des infos plus orient√©es voyage, le site du routard est assez pratique. il pourra en outre vous donner quelques id√©es d’itin√©raires.
Les nombreux blogs de voyages et carnets de route sont aussi une mine de bons conseils.
Les sites de partage de photo, tels Flickr ou Ipernity, sont aussi bien pratiques. Rien de mieux que de visualiser des photos d’un endroit pour se faire une id√©e de son inter√™t. Faites attention cependant √† la v√©racit√© des informations que donnent certains internautes, j’ai d√©j√† vu des photos de la Laguna Verde avec le titre « Salar d’Uyuni ». Ce genre d’erreur me fait bondir, mais elles sont courantes. Bref, soyez critiques vis √† vis des informations que vous trouverez. Ne vous contentez pas d’une seule source, recoupez vous informations.

En plus du web, j’investi toujours dans un guide papier. Mon choix se porte la plupart du temps sur le Lonely Planet, quand il est disponible pour la destination choisi. C’est quand m√™me plus agr√©able √† lire que des infos sur un √©cran. Et il me sert pendant mes voyages, une fois sur place.

  • Etre pr√™t le plus t√īt possible:
Si vous voyager √† plusieurs, il est tr√®s important d’anticiper. D√©j√† pour s’assurer des disponibilit√©s de tout les participants. Plus vous serez nombreux, et plus il sera difficile de trouver un cr√©neau o√Ļ tout le monde sera assur√© de pouvoir poser ses cong√©s. D’autant plus qu’il faut jouer avec les contraintes climatiques de la destination choisie. Ce n’est pas en √©t√© que vous pourrez voir la floraison des Sakuras au Japon. L’autre avantage d’anticiper et d’avoir un itin√©raire pr√™t le plus t√īt possible est financier. En vous y prenant t√īt, vous aurez toutes les chances d’avoir des places dans cet h√ītel pas cher que vous aviez rep√©r√©. En septembre 2012, j’ai pu avoir des billets pour le Japon (Nice-Charles de Gaulle-Tokyo / Osaka-Amsterdam-Nice) pour 650‚ā¨ au lieu de presque 1000‚ā¨. Cette promotion n’a dur√© que quelques jours, mais parce que j’avais un planning sous Drive d√©j√† bien √©labor√©, partag√© avec les gens interess√© par ce voyage, on a tous pu prendre nos billets avec 6 mois d’avance et faire de s√©rieuses √©conomies. Certes, en r√©servant au dernier moment (que ce soit le logement, l’avion, …), on peut parfois tomber sur de bonnes affaires, mais c’est un peu jouer √† la roulette russe. Donc si il y a une chose qui me semble importante, c’est l’anticipation.

  • Le vol:
A moins que votre voyage se fasse dans une destination proche, il est fort probable que vous ayez √† prendre l’avion. Comme je l’ai expliqu√© plus t√īt, en anticipant, il est souvent possible de b√©n√©ficier de prix int√©ressants sur les billets. Je n’ai par contre aucun site √† recommander pour faire vos r√©servations. J’ai aussi bien fait des r√©servations directement sur les sites des compagnies a√©riennes (Air France, British Airways, …) que sur des agences de voyages en ligne (Expedia, Lastminute.com…). Les meilleurs prix, je les ai toujours eu sur les sites de compagnies a√©riennes, en p√©riodes de promotions.

Lors de la r√©servation d’un billet, il ne faut pas toujours se ruer sur le moins cher. V√©rifiez le nombre d’escales et la dur√©e de chacune d’entre elles. Est ce que √ßa vaut le coup d’√©conomiser 100‚ā¨ pour perdre 1 jour de voyage √† cause d’escales interminables? Certaines compagnies sont √† √©viter, un petit coup d’oeil √† la liste noire permettra d’√©viter les mauvaises surprises. Il vaut aussi mieux √©viter de faire escale dans certains a√©roports. Une escale en plein hiver dans un pays qui conna√ģt r√©guli√®rement de fortes temp√™tes de neige? Mieux vaut ne pas tenter le diable. De m√™me, certains a√©roports ont mauvaises r√©putation √† cause du fort pourcentage de bagages perdus lors de l’escale (Moscou par exemple).

Il ne faut pas syst√®matiquement chercher √† prendre un vol partant de l’a√©roport le plus proche de chez soit. Ainsi pour mon voyage en Bolivie, il √©tait bien plus abordable pour mes amis en provenance de Paris de prendre un vol de partance de Nice, puis de prendre s√©paremment un vol Paris-Nice, que de tenter de partir directement de Paris (et l√†, je parle pas de 50‚ā¨ de diff√©rence, mais de plusieurs centaines d’euros). Il faut n√©anmoins faire attention dans ces cas l√† de pr√©voir suffisemment de temps entre les vols r√©serv√©s s√©paremment, car √ßa sera √† vous de faire le transfert baggage, et il ne faut pas compter sur le vol suivant pour vous attendre si le vol pr√©c√©dant est en retard. M√™me en prenant ce genre de pr√©caution, je me suis d√©j√† fait plusieurs frayeurs lors d’escales √† Charles de Gaulle. Trois escales √† CDG avec retour √† Nice sur un vol r√©serv√© s√©paremment (en 2008, en 2011 et en 2012), et trois fois, j’ai failli rat√© mon vol pour Nice √† cause du temps mis par les baggagistes pour r√©cuper mes affaires. De tous les a√©roports que j’ai fais, CDG est de loin le plus mauvais.

San Francisco airport
Tous les aéroports ne se valent pas en terme de fiabilité.

  • Le logement:
Plus vous r√©serverez longtemps √† l’avance, et plus vous aurez de choix. Encore un des nombreux avantages √† planifier ses voyages longtemps √† l’avance. Pour des endroits genre Las Vegas, qui dispose d’une capacit√© h√īteli√®re gigantesque, il n’y a pas vraiment urgence √† r√©server son h√ītel 6 mois en avance. Mais ce genre d’endroit est plut√īt rare. Dites vous que si vous √™tes pr√™t √† d√©penser le prix d’un billet d’avion, plus tous les frais occasionn√©s par un voyage, pour aller √† un endroit bien pr√©cis, √† une p√©riode bien pr√©cise, alors c’est qu’il y aura des milliers de gens pr√™t √† faire pareil que vous. Vous aimeriez dormir dans le Phantom Ranch, au fond du Grand Canyon? En plus ce n’est pas cher, une chambre pour 4 revient √† moins de 30‚ā¨ par personne. Pour dormir dans un tel cadre, c’est donn√©. Et bien bon courage, il faut r√©server plus d’un an en avance. C’est un exemple un peu extr√™me. Mais en r√®gle g√©n√©ral, les logements ayant un bon rapport qualit√© prix sont r√©serv√©s longtemps en avance √† certaines p√©riodes. Je l’ai encore constat√© lorsque j’ai fais mes r√©servations pour le Japon. Les auberges de jeunesses, un des rares logement abordables dans ce pays o√Ļ tout est cher, sont pleines quelques jours apr√®s l’ouverture des r√©servations.

Las Vegas - The New York New York Las Vegas
Avec plus de 120 000 chambres disponibles, se loger √† Las Vegas n’est pas un probl√®me.

Concernant le type de logement en lui m√™me, tout d√©pend de votre budget, de vos pr√©f√©rences, du standing du pays et des conditions climatiques du pays. Ainsi, aux USA, m√™me un petit motel 1er prix sera en g√©n√©ral confortable, avec parfois m√™me une piscine. Mais si vous voyagez sur l’altiplano, attention car chauffage et electicit√© ne sont pas la norme. Il faut alors s’orienter vers des h√ītels plus haut de gamme pour b√©n√©ficier de ce confort, et vu les temp√©ratures terriblement froides qu’il peut faire la nuit, vous n’aurez sans doute pas envie de loger dans un endroit sans chauffage. Dans les pays chers (Islande, Japon, …), la meilleure option pour ne pas exploser son budget est de loger dans des guest-houses (logement chez l’habitant) ou dans des auberges de jeunesse (qui, contrairement √† ce que leur noms laissent entendre, sont ouvertes √† toutes les tranches d’√Ęge). Pour un s√©jour prolong√© au m√™me endroit, la location d’un appartement ou voir d’une villa est souvent le moyen d’obtenir un prix par nuit imbattable.

Si vous voyagez √† plusieurs, il sera plus facile d’obtenir un prix par nuit bas, si vous √™tre pr√™t √† conc√©der un peu d’intimit√©. Par exemple, aux USA, les motels ont souvent de grandes chambres qui peuvent h√©berger 4, voir 6 (souvent gr√Ęce √† un canap√© lit) personnes. C’est bien moins cher que de louer des chambres simples ou doubles. Dans les auberges de jeunesse, vous trouverez des chambres de grandes capacit√©s. Et si vous choisissez de dormir en dortoir commun, alors l√† les prix tombent vraiment tr√®s bas.

Mauritius - Bain Boeuf - Cap Garden residence
Avec 25‚ā¨ par nuit par personne, pour dormir √† 3 dans un luxueux 80m¬≤ avec piscine et oc√©an indien √† 50m, la location d’appartement est une alternative tr√®s bon march√© compar√©e au co√Ľt des palaces mauriciens.

  • Le planning:
En voyage, on veut tout voir, on veut tout faire. Mais ce n’est souvent pas possible. Il est cependant possible d’optimiser ses journ√©es avec un minimum de planning afin de profiter au mieux.

La 1√®re chose √† planifier, c’est les trajets. Dans un voyage de type road trip, le temps pass√© en voiture peut √™tre important. Il faut alors bien estimer le temps que va rendre les divers trajets que vous aurez √† faire. Pour une estimation r√©aliste, je prends le temps que me donne google maps pour un trajet donn√©, et j’y rajoute 50% de temps en plus. Il est bon de savoir par exemple qu’un trajet entre Las Vegas et Grand Canyon Village prendra 4h30 dans des conditions id√©ales. Nous l’avons fait en 2009 en 7h00 (pauses repas et photos incluses). C’est en se basant sur ce genre d’estimations que nous avions pr√©vu de partir t√īt de Vegas, histoire d’avoir encore quelques heures de soleil pour randonner au Grand Canyon. Si nous avions choisi de partir ne serait-ce que 2h00 plus tard, la randonn√©e serait tomb√©e √† l’eau.

Panamint Valley
Ne sous-estimez pas la durée de vos trajets.

Il faut aussi tenir compte de tout ce qui peut faire perdre du temps dans une journ√©e. Par exemple, si vous ne mangez pas au restaurant, alors vous devrez prendre le temps d’aller faire des courses. Si vous partez longtemps, la pause lessive amputera certaines de vos journ√©es. Un passage de fronti√®re peut prendre du temps. D’exp√©rience, je sais que passer de la Bolivie au Chili est tr√®s p√©nible, car ils vont v√©rifier vos baggages pour s’assurer si ils ne contiennent pas de nourriture: une grosse perte de temps en perpective.

Vous pouvez ensuite estimer le temps consacr√© aux principales activit√©s que vous comptez faire pendant votre voyage. La randonn√©e que vous avez temps envie de faire est estim√© √† 4h00 de marche? Alors pr√©voyez en 6, il ne faut jamais sous estimer le temps qu’on passe √† profiter du paysage ou prendre des photos. Et si jamais vous mettez moins de temps que pr√©vu, alors c’est autant de temps de disponible pour les autres activit√©s de la journ√©e.

Apr√®s avoir estim√© le temps pris par toutes les activit√©s de la journ√©e, vous devriez avoir votre planning. Assurez vous qu’il est compatible avec la dur√©e d’ensoleillement. Il serait domage d’arriver √† Monument Valley de nuit tout simplement parce que vous n’aviez pas pr√©vu que le soleil se couche aussi t√īt. En pratique, il est peu probable que vous suiviez votre planning √† la lettre. Mais au moins, vous aurez des journ√©es √©quilibr√©s, pas surcharg√©es, et vous maximiserez les chances de faire tout ce que vous aviez pr√©vu.

  • Les itin√©raires:

Vous venez d’arriver √† destination. Qu’est ce que vous pr√©f√©reriez faire? Savoir directement o√Ļ aller et profiter au maximum, ou alors perdre votre temps √† chercher votre itin√©raire (alors que vous serez fatigu√©, peut √™tre en d√©callage horaire, …)? Des itin√©raires pr√©par√©s avant de partir, c’est autant de temps gagn√© sur place. Certes, il y a plein d’endroits o√Ļ il est facile de se rep√©rer. Si vous avez r√©serv√© une chambre au Bellagio √† Las Vegas, il y a peu de chance que vous le ratiez. Mais si on prend l’extr√™me oppos√©, il y a des pays o√Ļ il est tr√®s difficile de s’orienter. Par exemple au Japon. D√©j√† il y a la barri√®re de la langue. M√™me si des efforts ont √©t√© fait pour rajouter des noms en anglais dans les gares, stations de m√©tro, …, il y a encore plein d’endroits o√Ļ tout n’est √©crit qu’en japonais. Ensuite, les adresses sont bas√©es sur un syst√®me de zones (« immeuble 4 du quartier machin dans la sous pr√©fecture toto… ») et il n’y a pas de nom de rues. Autant dire que c’est un cauchemar de trouver une adresse. Il faut ensuite rajouter √† cela un syst√®me de transports en commun plut√īt compliqu√©, avec des noms qui semblent avoir √©t√© choisi pour entretenir la confusion (par exemple des trains nomm√©s Rapid et Rapid Section sur la m√™me ligne, √† vous de deviner la diff√©rence). Bref, vous l’aurez compris, un peu de pr√©paration est n√©cessaire pour ce genre de destinations.

L’outil que j’utilise le plus pour faire mes itin√©raire est Google Maps. C’est un outil tr√®s puissant, qui a muri ann√©e apr√®s ann√©e. Il permet maintenant de faire des itin√©raires en v√©hicule personnel, √† pieds et parfois en transports en commun (tout d√©pend des endroits). Il est plut√īt fiable, m√™me si il lui arrive de se planter (il m’a enduit en erreur pour le terminal Icelandair de l’a√©roport de Rekjavik lors de mon voyage en Islande). Il existe d’autres outils similaires (bing maps, OpenStreetMap, …) mais ils ne sont pas aussi fiables que Google Maps. Quand √† Plan de chez Apple, si vous choissisez d’utiliser cette application pour faire vos itin√©raires, bien c’est tant pis pour vous…

En plus de Google Maps, vous aurez sans doute acc√®s √† d’autres infos pour vous aider √† faire vos itin√©raires. Par exemple les logements o√Ļ vous avez r√©serv√© vous donneront sans doutes quelques informations. C’√©tait le cas par exemple pour un logement que j’avais r√©serv√© pr√®s de Saint-Pierre lors de mon voyage √† la R√©union en 2012. Sans les indications fournies, il nous aurait √©t√© difficile de trouver ce logement au bord d’une petite route abrupte serpentant au milieux des champs de cannes √† sucre.

Une fois que vous avez vos itin√©raires, n’h√©sitez pas √† tout rassembler dans un document et de l’imprimer. Sur place, vous serez bien content de retrouver ces instructions sur une b√™te feuille de papier. Pas besoin d’ordinateur ni d’internet ou de GPS pour retrouver vos informations.

Mais si vous avez un GPS (avec des cartes de la destination √† jour), n’h√©sitez pas √† vous en servir, √ßa rends bien des services. Si vous avez un smartphone, son GPS, coupl√© √† un Google Maps sur lequel on aura pris soin de t√©l√©charger avant de partir des cartes pour pouvoir les utiliser sans internet, peut aussi s’av√©rer tr√®s pratique. Soyez cependant critiques vis √† vis des itin√©raires qu’il vous donne, j’ai d√©j√† vu un GPS me donner une mauvaise direction dans Yosemite. Heureusement, j’avais aussi l’itin√©raire (le bon) imprim√© sur papier. Petite anecdote marrante qui m’avait bien fait sourire, des touristes en provenance de Los Angeles se sont retrouv√©es √† Notre-Dame-de-Lourdes en Bretagne en cherchant √† se rendre √† Lourdes dans les Hautes-Pyr√©n√©es. Ca ne leur serait pas arriv√© si elles avaient pris le soin de pr√©parer un minimum leur itin√©raire et pas suivi b√™tement les instructions de leur GPS.

  • Les d√©tails qui font la diff√©rence:
Il y a plein de d√©tails auxquels il est bon de penser si vous voulez profiter √† fond de votre voyage. Le plus √©vident est bien s√Ľr le climat. Certains endroits peuvent se visiter toute l’ann√©e. Mais d’autres ont des contraintes climatiques (saison des pluies, cols ferm√©s √† cause de la neige, …). Si un √©v√®nement particulier vous int√©resse (un festival, la floraison des Sakuras au Japon, …), l√† encore il faut en tenir compte pour les dates de votre voyage. D’autres d√©tails peuvent sembler plus anondin, mais les prendre en compte peuvent avoir leur importance.

Page - Upper Antelope Canyon
Ce n’est qu’entre 11h00 et 13h00 que le soleil est suffisemment haut pour g√©n√©rer les fameux rayons d’Upper Antelope Canyon. Un d√©tail qui a son importance.

Pensez √† v√©rifier les heures de coucher et de lever de soleil. En France, nous sommes habitu√©s √† avoir le soleil qui se couche tard, surtout en √©t√©, car nous avons 2h00 de d√©calage avec l’heure solaire (le soleil est au plus haut √† 14h00). Mais beaucoup de pays sont √† l’heure solaire: il y fait jour tr√®s t√īt le matin. Il vaut mieux alors modifier vos habitudes si vous √™tes un l√®ve tard et que vous voulez b√©n√©cifier au maximum de l’ensoleillement pour vos visites. La dur√©e du jour varie aussi selon la latitude. Pr√®s de l’√©quateur, elle ne varie peu. Un pays √† l’heure solaire vera alors le soleil se lever vers 6h00 et se coucher vers 18h00. De plus, la nuit tombe tr√®s vite, car le soleil se couche perpendiculairement par rapport √† l’horizon. Au contraire, en s’approchant des p√īles, la dur√©e du jour varie √©norm√©ment, selon la p√©riode de l’ann√©e. Une fois franchi le cercle polaire, le soleil ne se couche plein (et ne se l√®ve plus) aux alentours des √©quinoxes. M√™me sans franchir le cercle polaire, en √©tant suffisamment proche de lui, on aura des nuits √† l’allure de cr√©puscule aux alentours des √©quinoxes car le soleil reste tr√®s proche de l’horizon. c’√©tait le cas lors de mon voyage en Islande.

Arizona - Monument Valley - The Mittens and Merrick Butte
Conna√ģtre les heures de lever et coucher de soleil vous permettra d’immortaliser des sc√®nes m√©morables.

Je vais jusqu’√† v√©rifier les dates de pleines lunes pour certains voyages. Ainsi, pour mon passage √† San Pedro de Atacama, je m’√©tais assur√© d’avoir une nuit sans lune, afin d’admirer et de prendre en photo le plus beau ciel du monde.

Chile - Atacama Desert - Milky Way
La pr√©sence de la Lune aurait rendu impossible la r√©alisation d’une telle photo.

  • Faire appel √† une agence de voyage:
Si je d√©conseille tr√®s fortement, suite √† mon exp√©rience au Maroc, de faire une voyage organis√© 1er prix (√† part pour les « voyages » du genre club du vacances, sans r√©elle visite du pays), une agence de voyage pourra cependant avoir son utilit√©.

Une agence sera de grande aide si vous manquez de temps pour faire vos r√©servations. C’√©tait le cas pour mon voyage en Islande et au Gro√ęnland. J’√©tais alors pass√© par l’agence Comptoir. Il existe de nombreuses autres agences s√©rieuses, n’h√©sitez pas √† comparer. Dans mon cas, la diff√©rence entre le prix en passant par une agence et le prix si j’avais tout fait par moi m√™me √©tait de 300‚ā¨. Ce n’est pas n√©gligeable, mais c’est un temps fou de gagn√©.

Une agence pourra aussi vous aider pour certains pays o√Ļ il est difficile de r√©server. Par exemple, pour mon voyage sur l’altiplano, il m’aurait √©t√© tr√®s difficile de tout r√©server depuis la France, sans compter les nombreux √©changes que j’aurais dus faire en espagnol, une langue que je ma√ģtrise tr√®s peu. L’obstacle de la langue peut aussi √™tre une bonne raison de faire appel √† une agence.

Une agence pourra aussi vous proposer certains services. Par exemple, pour r√©server un JR pass pour voyager au Japon, il vous faudra forcement passer par le biais d’une agence de voyage.

Dans tous les cas, passer par une agence ne veut pas dire perdre la ma√ģtrise de son itin√©raire. Nombreuses sont les agences √† proposer des itin√©raires personnalis√©s. Ainsi, aussi bien pour mon voyage sur l’altiplano que celui en Islande et au Gro√ęnland, l’itin√©raire √©tait con√ßu par mes soins. J’ai m√™me impos√© certains choix d’h√ītels pour la Bolivie. Une bonne agence aura un regard critique sur votre itin√©raire, et pourra parfois vous conseiller ou d√©conseiller telles ou telles √©tapes, en argumentant.

No Response to “La pr√©paration”

Leave a Comment

A propos de l’auteur

Je m'appelle J√©r√©my Bourgouin. Ing√©nieur en informatique dipl√īm√© de l'ESSI-Polytech Nice Sophia, je vis sur Antibes et travaille chez Amadeus SAS.
Passionné par les voyages et la photographie, j'ai décidé de partager mes conseils et mes expériences sur ce site.